Gaming FM - Jeux vidéo, Console, PC, High Tech
Mardi 29 septembre 2020
Le ton monte entre Epic Games (Fortnite) et Apple

Le ton monte entre Epic Games (Fortnite) et Apple

Depuis quelque jours, un bras de fer s’est instauré entre le géant de la high-tech Apple, et Epic Games. L'opposition s'est rapidement amplifiée entre la marque à la pomme et le studio de développement qui est entre autres en charge de Fortnite, l’un des plus grands succès du jeu vidéo de ces dernières années.

Epic Games tente de priver Apple de ses commissions

Tout est parti du choix d’Epic Games de proposer une méthode de paiement simplifiée dans son jeu Fortnite. En plus de rendre les achats plus rapides pour les joueurs, cette nouveauté permet surtout d’éviter d’avoir à passer par le store officiel sur les appareils mobiles.

Ainsi, sur toutes les transactions réalisées depuis des appareils iPad ou iPhone, Apple est privé de sa commission qui est habituellement de 30 %. Sur les appareils Android, le constat et le même et Google ne touche plus de commission sur les transactions réalisées en utilisant cette méthode.

La réaction d’Apple et Google ne s’est pas fait attendre, et le jeu a été très rapidement banni de l’App Store et du Google Play Store.

Epic Games porte plainte, Apple contre-attaque

Suite à l’interdiction de leurs jeux sur ces boutiques, Epic Games n’a pas souhaité revenir sur sa décision et a au contraire choisi de porter plainte contre les deux sociétés multinationales, pour abus de position dominante. Les équipes de communication d’Epic Games ont même pris le parti de rendre cette affaire publique, et ont d’eux même publié sur Twitter l’intégralité de l’injonction préliminaire qui a été émise contre Apple.

Actuellement, le jeu ne peut plus être téléchargé mais reste jouable pour toutes les personnes qui le possédaient déjà. Mais du côté des appareils Apple, la situation devrait encore évoluer rapidement.
Apple menace en effet de clôturer l’intégralité des comptes des développeurs d’Epic Games, en plus d’interdire purement et simplement l’utilisation de tous les outils de développement du studio sur les appareils iOS et macOS.

En effet, Epic Games est plus qu’un simple créateur de jeux, le studio est également responsable du célèbre Unreal Engine. Ce moteur 3D est très utilisé par de nombreux autres acteurs du marché, qu’il s’agisse de grands studios ou de développeurs indépendants. Il est notamment employé sur certains jeux disponibles sur appareils mobiles comme Ark : Survival Evolved et PUBG Mobile.
L’interdiction totale de tous les outils Unreal est donc un message très fort d’Apple, et une menace sérieuse pour Epic Games. Si la situation n’évolue pas vers un accord, les éditeurs tiers qui utilisent l’Unreal Engine pourraient se trouver contraints d’arrêter leur collaboration avec Epic Games, s’ils souhaitent pouvoir continuer de proposer leurs titres sur les appareils de la marque à la pomme.

Une bataille de pouvoir dont personne ne ressort grandi

La situation devrait encore évoluer, et Epic Games est dans l’attente que la justice statue sur les activités d’Apple, et les qualifie d’anticoncurrentielles.
Du côté d’Apple, la firme met en avant le mauvais coup joué par les équipes d’Epic Games, qui ont voulu profiter du grand succès de Fortnite pour imposer leurs conditions par un coup de force. Il est à noter qu’avant qu’un jeu soit publié sur l’App Store, les conditions sont établies clairement, et les studios de développement doivent les accepter.

Certains pourraient donc trouver que le montant de cette commission demandée par Apple est un abus de position. Cependant, l’attitude d’Epic Games qui tente de contourner des conditions qu’ils ont acceptées à l’origine semble également discutable. De leur côté, les joueurs de Fortnite et des autres jeux qui utilisent le moteur Unreal Engine n’ont plus qu’à espérer que cette querelle de puissants ne leur retombe pas dessus, et qu’un accord puisse être trouvé.

Crédit photo: Epic Games