Gaming FM - Jeux vidéo, Console, PC, High Tech
Mardi 20 avril 2021
Nos PS4 sont-elles condamnées par l’obsolescence programmée ?

Nos PS4 sont-elles condamnées par l’obsolescence programmée ?

Un joueur PS4 a récemment alarmé la communauté des joueurs PlayStation en révélant qu’il avait perdu l’accès à l’intégralité de ses jeux. La raison viendrait du fait que la console ferait des vérifications grâce à sa pile interne, avant de laisser l’accès à la bibliothèque du jeu. Problème : toutes les piles finissent par se vider, ce ne serait donc qu’une question de temps avant que ces soucis touchent toutes les PS4.

L’horloge interne de la PS4 fautive

C’est un certain Lance McDonald qui a mis en avant ce dysfonctionnement via son compte Twitter. Ce hacker assez réputé était déjà connu notamment pour avoir réalisé un patch permettant de faire tourner Bloodborne à 60 FPS sur PS4 Pro (uniquement sur un kit de développement, ce patch n’étant bien sûr pas officiel).

La cause de l’erreur est simple : le système de gestion des trophées sur la Ps4 fonctionne grâce à l’horloge interne. Il ne s’agit pas de la date et de l’heure que vous pouvez consulter et même modifier sur votre console, mais bel et bien d’une date interne, qui ne peut en aucun cas être altérée.

Ce système a été prévu pour permettre à la console d’avoir une date de référence, et empêcher notamment que certains trophées puissent être obtenus en manipulant la date de la console, pour tromper le système. Cela part d’une bonne intention donc, mais cette horloge interne nécessite forcément une batterie pour fonctionner même lorsque la console n’est pas alimentée. Plus précisément, il s’agit d’une pile 2032, à l’instar des piles présentes sur les cartes mères de nos PC. Cette pile sert d’ailleurs également à gérer les fonctions CMOS de la console.

Le gros problème ici, c’est que selon les dires de Lance McDonald, lorsque cette pile est vide, ce n’est pas simplement le système de trophées qui ne fonctionne plus, et c’est toute la console qui devient tout simplement inutilisable

Qu’est-ce que l’obsolescence programmée ?

L’obsolescence programmée, c’est en quelque sorte une date de péremption cachée dans certains de nos appareils. Un élément dont nous n’avons pas connaissance, mais qui viendra à un moment empêcher le fonctionnement d’un appareil, alors que celui-ci avait encore de beaux jours devant lui. Pour la loi française, il faut que cette réduction de la durée de vie d’un appareil soit délibérée pour que l’on considère qu’il s’agit d’une obsolescence programmée.

Rappelons que les premières PS4 sont sorties il y a maintenant plus de 7 ans, et que logiquement, avec le temps de plus en plus de piles vont être amenées à se vider. Les ingénieurs de Sony n’étaient bien sûr pas sans savoir que les piles auraient une durée de fonctionnement limitée, libre donc à chacun d’estimer si oui ou non il s’agit là d’un acte délibéré visant à limiter la durée de vie de la console.

Faut-il vraiment s'inquiéter ?

La bonne nouvelle, c’est que les données perdues peuvent être récupérées simplement en se connectant au PSN et en effectuant une resynchronisation. Il faudra cependant avoir préalablement remplacé la batterie. Tant qu’un compte PSN n’est pas entièrement effacé, le risque de tout perdre sans avoir possibilité de récupération semble donc exclu.

Cette solution ne suffit pas à rassurer tous les utilisateurs, et le compte Twitter « Does it Play? », spécialisé dans la conservation des jeux vidéo, s’inquiète du fait que si un jour Sony venait à ne plus proposer l’accès au PSN depuis une PS4, toutes les consoles seraient condamnées à plus ou moins long terme. 

Alors que la production de PS4 a déjà été stoppée sur certains modèles depuis le début de l’année, Sony n’a pas encore réagi concernant cette affaire. De son côté, McDonald soutient que tout cela pourrait simplement être réglé par le constructeur japonais grâce à une mise à jour du firmware de la console, dans le but de désactiver la vérification de la date pour les trophées.