Gaming FM - Jeux vidéo, Console, PC, High Tech
Lundi 25 octobre 2021
Que sait-on sur God of War Ragnarok ?

Que sait-on sur God of War Ragnarok ?

Sony avait promis aux joueurs qu’ils ne seraient pas déçus par les révélations qui seraient faites lors de son Showcase qui a eu lieu il y a quelques jours. Parmi les grosses annonces que nous avons pu découvrir pour l'occasion, l’une d’entre elles, la toute dernière, était particulièrement attendue : la révélation de la toute première vidéo de gameplay de God of War Ragnarok.

Le futur jeu de l’année 2022 ?

Le 20 avril 2018, God of War sortait sur PS4. Ce nouvel opus d’une saga mythique pouvait ressembler à un reboot de la franchise, puisque le jeu n’avait plus grand-chose à voir avec les précédents volets, mais il s’agissait bien d’une suite des jeux sortis sur PS2 et PS3. Le titre avait connu un immense succès et décroché le titre de jeu de l’année lors des Game Awards 2018 (devant un certain Red Dead Redemption). Rien d’étonnant donc à ce que des millions de joueurs à travers le monde soient à l’affut de la moindre nouvelle concernant sa suite.

Le 16 septembre 2020, lors de sa conférence qui suivait l’E3, Sony avait officialisé l’arrivée de cette suite, mais de la façon la plus sobre possible, en montrant uniquement un logo accompagné d’une courte phrase « Ragnarok is coming ». Un an plus tard, nous en savons enfin plus sur ce nouveau jeu, à commencer par son titre. God of War Ragnarok sortira à la fois sur PS4 et sur PS5 en 2022.

Un trailer qui en dit beaucoup

Dans le précédent God of War, Kratos avait quitté la Grèce pour rejoindre les royaumes nordiques, plaçant par la même occasion le jeu au cœur d’une toute nouvelle mythologie. Dès les premiers instants de cette vidéo de présentation, il ne fait aucun doute que le jeu est bien une suite directe au God of War de 2018.

Nous avons tout de suite la réponse aux principales interrogations des joueurs. Atreus, le fils de notre « héros », est toujours là et semble avoir grandi de 4 ou 5 ans, mais c’est bien une fois de plus Kratos que le joueur contrôlera, même si bien sûr nous ne sommes pas à l’abri de surprises durant l’aventure. Quelques dialogues permettent de constater que la relation entre le père et le fils (qui est maintenant adolescent) est plus conflictuelle que jamais.

Le nouveau jeu de Santa Monica Studio se déroulera toujours dans les royaumes du nord, et l’histoire prend directement la suite directe du précédent volet. Le trailer montre clairement que nos protagonistes vont devoir faire face aux conséquences de leurs actes. Les développeurs ont d’ailleurs déjà annoncé qu’il s’agirait du dernier jeu de la saga qui se déroulerait dans cette région du monde.

Le jeu continue d’adapter à sa manière les mythes nordiques et semble débuter durant le Fimbulvetr, l’hiver de 3 ans qui précède le Ragnarök. Les nombreux évènements qui se déroulent pendant cette période de la mythologie nordique laissent présager un scénario de fin du monde.

Un gameplay sans grandes nouveautés ?

Dans cette vidéo, nous avons aussi pu découvrir que les combats resteraient assez proches de ceux du précédent God of War. De nouveaux ennemis sont bien sûr de la partie, comme des centaures et des lézards géants, ainsi que de nouvelles runes qui offrent des pouvoirs inédits, mais les joueurs ne devraient pas être trop dépaysés. En arrière-plan sur certains extraits, il est possible de voir qu’Atreus se bat avec une épée, alors qu’auparavant il utilisait uniquement son arc.

Le jeu conserve son côté très orienté vers l’action, et il semblerait que les environnements soient encore un peu plus ouverts, pour laisser plus de place à l’exploration. Cette fois, il sera possible d’accéder aux 9 royaumes.

Une réalisation technique décevante ?

Certains joueurs ont été déçus de la qualité graphique de ce trailer, qu’ils ont jugé trop proche de celle du jeu de 2018. Ce constat n’est pas totalement faux, mais il ne faut pas oublier que le God of War de 2018 faisait déjà partie des plus beaux jeux sur PS4 Pro, et que God of War Ragnarok sera un titre « crossgen », disponible à la fois sur PS4 et sur PS5.

Connaissant le talent des équipes de Santa Monica Studio, qui ont pratiquement toujours proposé des jeux techniquement et artistiquement irréprochables, les joueurs peuvent s’attendre à un résultat qui profitera bel et bien de la puissance supplémentaire disponible sur PS5.