Gaming FM - Jeux vidéo, Console, PC, High Tech
Mardi 24 novembre 2020
Assassin's Creed Valhalla: tout sur le nouvel Open World historique d'Ubisoft

Assassin's Creed Valhalla: tout sur le nouvel Open World historique d'Ubisoft

Ce 10 novembre, la nouvelle mouture de la célèbre franchise Assassin's Creed débarque sur PS4, Xbox One, Xbox Series et PC. Le jeu sera disponible également sur PS5 dès la sortie de la console le 19 novembre.

Bienvenue chez les Vikings

À nouvel épisode, nouvelle époque, et cette fois-ci direction le IXe siècle. Valhalla prend place durant la période d'invasion de la Grande-Bretagne par les Vikings. Le joueur contrôle Eivor, qui peut être au choix une femme ou un homme, et qui participe à cette guerre contre les Bretons. Ce contexte devrait particulièrement plaire aux fans de la série Vikings, et certains personnages historiques qui apparaissent déjà dans la série feront d'ailleurs une apparition dans Valhalla.

Comme toujours dans les jeux Assassin's Creed, un scénario se déroule également dans notre époque, en dehors de l'animus, où le joueur pourra retrouver Layla Hassan, la chercheuse et ancienne employée d'Abstergo qui apparaissait déjà dans les précédents épisodes, Origins et Odyssey.
Tout au long du jeu, certains choix majeurs (et probablement difficiles) participeront une fois de plus à orienter le scénario vers l'un des différents embranchements prévus, comme c'était déjà le cas dans les précédents jeux Assassin's Creed.

Eivor

Que vous choisissiez d'incarner un homme ou une femme, votre personnage gardera le même nom : Eivor. Dans le précédent jeu, ce choix était déjà offert, les deux personnages étaient frère et sœur et si le joueur interprétait la femme, l'homme intervenait en tant que personnage de l'histoire, et vice versa. Dans Valhalla, les choses sont différentes, puisque Eivor est un seul et même personnage. Des changements sont à attendre dans l'histoire en fonction de votre choix.

Au niveau du gameplay également, les animations des combats notamment diffèrent en fonction du personnage, la Eivor féminine étant plus agile et rapide, alors que son alter ego masculin semble plus axé sur la puissance.

Les parents d'Eivor sont décédés peu de temps après sa naissance, et il a alors été adopté et élevé par le roi Styrbjorn de Forberg. Eivor a également un frère adoptif, Sigurd Styrbjornson, qui occupe une place centrale dans le scénario du jeu en tant qu'héritier légitime de son père.

Un terrain de jeu toujours plus vaste

Les régions visitées ne seront pas étrangères aux spectateurs du show non plus, et au cours de l'aventure, Eivor pourra visiter le Northumbria, le Wessex, le royaume de Mercia ou encore East Anglia. Plusieurs grandes cités seront également accessibles, parmi lesquelles Londres et Winchester.

En plus de l'actuelle Angleterre, une région de la Norvège est également présente dans le titre, et c'est d'ailleurs dans celle-ci que l'aventure débute, et que Eivor pourra bâtir son village. La carte du jeu s'étend sur une surface légèrement supérieure à celle de Odyssey, qui profitait déjà d'une zone de jeu particulièrement étendue.

Les nouveautés dans le gameplay

Les deux précédents opus avaient amorcé un virage très net vers le style du RPG, et s'étaient éloignés de l'identité des premiers jeux Assassin's Creed. Ce changement avait été salué par beaucoup de joueurs, mais également décrié par un bon nombre de fans de la première heure. Ubisoft semble les avoir entendus, et avoir tout mis en œuvre pour parvenir à créer un jeu qui pourra plaire à la fois aux adeptes de RPG, et aux autres.

Valhalla s'éloigne des poncifs du RPG, fini les centaines de quêtes annexes qui partent dans tous les sens sans réels liens. Les quêtes du jeu se concentrent plus sur des récits plus complets et épiques, liés entre eux. Les développeurs n'hésitent pas à citer The Witcher 3 en tant que référence pour la structure des quêtes, ce qui devrait parler à beaucoup de joueurs.

L'arbre de compétences est bien entendu toujours présent, de même que l'équipement, qui sera capital pour augmenter la puissance d'Eivor. En plus des capacités acquises en gagnant de l'expérience, des livres de connaissance sont aussi disséminés dans le monde, et permettent d'apprendre des capacités spéciales.

Un des aspects qui devrait plaire aux fans historiques est le retour de la furtivité. Les mécaniques un peu datées et peu utiles des précédents jeux ont été revues et corrigées. Utiliser intelligemment les éléments du décor pour se fondre dans l'environnement et échapper aux gardes, ou faire des éliminations rapides et discrètes fait partie intégrante du gameplay.

Au niveau des combats, le système est une évolution de celui des précédents jeux. La principale nouveauté semble être le Dual Wielding (double maniement). Une fois la capacité débloquée, Eivor peut par exemple tenir une épée, une hache, ou même un bouclier dans chaque main.

AC : Valhalla sur les consoles Next Gen

Sur les nouvelles consoles, Assassin's Creed Valhalla bénéficie d'un traitement de faveur. Il tourne en résolution 4K et à 60 FPS, et les joueurs pourront profiter sur les nouvelles machines d'effets améliorés et de textures plus fines. Les possesseurs des versions Current Gen pourront également bénéficier gratuitement de la mise à jour et obtenir les versions prévues pour les nouvelles générations.